Presentation

 

Les dessins de Pierrick NAUD fourmillent d'indices, multiplient les transparences et les superpositions, créant des mouvements étranges, des lévitations lentes, des métamorphoses inquiétantes... Les personnages qu'il dessine se croisent à des formes anatomiques, animales ou mécaniques, s'allongeant, se voilant ou se noircissant en d'étonnantes mutations. L'artiste mêle humour, humanité et poésie dans les lignes élégantes, sures et parfois effacées du fusain. Ses dessins sont comme des étirements de la pensée, multipliant les strates, les mélangeant dans une belle confusion, dévoilant une ménagerie humaine riche, complexe, particulièrement insaisissable. »

 

 

 [Christophe CESBRON, juin 2006]

Biographie

Né à Cholet en 1969.
Vit et travaille à Montfaucon-Montigné (49).




FORMATION


1994
DNSEP Art à l'école des Beaux-Arts de Nantes avec félicitations du jury.



EXPOSITIONS PERSONNELLES


2013    
- Rappel des nébuleuses, La Galerie Particulière, Paris

2012
- « La nuit opère » - La galerie particulière, Paris.

2010

- \"Les métamorphoses\", Centre d'art de Montrelais. Avril/mai
- Musée des Beaux Arts la Roche/Yon. Janv./fév.
- L'Atelier. Nantes. Janvier/fév.


2009
- \"La ménagerie démontable\", La Galerie Particulière, Paris

2008 
- « Les disparitions (suite) » - Galerie de l'I.U.F.M., Vannes.
- « Les disparitions » - Lycée Victor Hugo, Hennebont.
- « L'Art prend l'air » - Le Salon, Nantes.
- « L'Art prend l'air » - Le Ring, artothèque de Nantes.

2007 
- Installation in situ - Parc de Torrelodones, Espagne.

2006 
- « La mécanique du reflet », Le lieu unique, Nantes.

2002 
- « Le grand désordre », Le Jardin de Verre, Cholet.

2001 
- « Installation à la cave », La Regripière.

2000 
- « Ich bin ein papageï » - Galerie Artgraphie, Nantes.

 

 

 

EXPOSITIONS COLLECTIVES


2014    
- Drawing now Paris, Salon du dessin contemporain, Carrousel du Louvre, Paris
- Real maravilloso - La galerie Particulière - Bruxelles.
- Les esthétiques d’un monde désenchanté - Centre d’ art contemporain Meymac.
- Huston we’ve had a problem - Galerie Karima Celestin - Marseille.
- 10 autour - L’ile d’Yeu.
- Collection G.Balmet - Ecole d’Art et de design de Grenoble.

2013
- "Le village - site d'expérimentation artistique"- Bazouge la Pérouse
- "Display" - Angers

2012

- Pulse, Contemporary Art Fair, Miami.
- Drawing now Paris, Carousel du Louvre, Paris.
- Réelles fictions, Galerie de l'école d'Art du choletais, Cholet.
 
2011
- « Chemin de faire » - Installation pérenne,Nueil les Aubiers.
- «D.Lacoudre/P.Naud»-Artothèque de Vitré.
- Art on paper – The Brussels drawing fair - Bruxelles.
- Drawing now Paris - Carrousel du Louvre, Paris.

 2010
- Salon du dessin contemporain, Carroussel du Louvre, Paris
- Fort Liédot. Ile d'Aix. Eté

2009
- Artothèque d'Angers.

2008
- « L'art dans les chapelles » - Pontivy.
- « Salon nomade » - La Meilleraie.
- « Acquisitions 2008 », Artothèque d?Hennebont.
- « Acquisitions 2008 », Le Ring, artothèque de Nantes.
- « 2008 » - Château d'Ardelay, Les Herbiers.

2006
- « Le Ring 20 ans », Le Ring, artothèque de Nantes.
- « Acquisitions 2006 », Artothèque d?Angers.

2005
- « Acquisitions 2005 », Artothèque de Nantes.

2002
- « Le grand désordre », Le Jardin de Verre, Cholet.

1995
- « D'Inès à Pélagie », Maison Billaud, Fontenay le conte.

1994
- « Séquences » - Galerie de l'École des Beaux-Arts de Nantes.

1993
- « Les Allumées Nantes-Naples » - Cure Sainte-Anne, Nantes.




RESIDENCES


2013    
- Atelier de la Saulaie- DRAC Pays de la loire - Ile d’Yeu

2009
- Centre d'art de Montrelais.

2008
- Lycée Victor Hugo, Hennebont.

2006
- Le lieu unique, Nantes.




COLLECTIONS PUBLIQUES


2014       
- Musée de la cohue - Vannes

2013   
- Artothèque, Annecy

2011   
- Artothèque, Vitré

2010   
- Artothèque 2 angles, Centre de création contemporaine, Flers de l’Orne
- Collection musée des Beaux Arts de Nantes
- Artothèque, La Roche sur Yon

2008
- Artothèque d'Hennebont.
- Le Ring, artothèque de Nantes.

2006
- Artothèque d'Angers.
- Artothèque de la DDEC.

2005
- Le Ring, artothèque de Nantes.



 

BIBLIOGRAPHIE

2014     
Collection Gilles Balmet - Catalogue

2013    
Art d’ici - catalogue

2012   
L’oeil - N°645 avril - V.Delaury
Arts magazine - N° 64 Avril
Art absolument - N°46 Mars - A.Forgeot
Azart - N°55 - Mars/avril

2011   
- Père - Mère - 155 épreuves d artistes, Editions de la Martinière
- Le magazine littéraire, juin 2011
    
2010   
- Kostar, n°21, été 2010
- artpress, avril 2010, « Le dessin, territoires d explorations », Charles Arthur Boyer
- Semaine – Dessins : Acte 1 Benoîte Chéné - Carole Douillard - Pierrick Naud, Musée de la Roche sur Yon, texte d’Olivier Delavallade
- Réalisation de 6 lithographies, Le Petit Jaunais, Nantes

2009

- Le livre parfait. E. Pessan/P. Naud. Edition Circa 1924.
- Catalogue J. Perrier/ P. Naud. Artothèque Angers. Texte J. Lebailly.
- Kostar, avril-mai 2009
- Cimaise.fr, « Pierrick Naud, à l’orée du fantastique », avril 2009, texte Samantha Deman

2008
- Illustrations pour « Figures, les portraits de la comédie humaine vus par les artistes contemporains » - Edition du chemin de fer.
- Catalogue \"L'Art dans les Chapelles\".
- Réalisation de 3 gravures avec le Musée de l?imprimerie de Nantes, Edition le Ring artothèque de Nantes.

2007
- Illustration du recueil de poèmes de Michel Humbert.- Réalisation de 3 lithographies, Le Petit Jaunais, Nantes.
- « Le mai du livre d'Art » - Edition d?une lithographie avec La belle école, Nantes.
- 3 lithographies à 4 mains Le petit Jaunais, Nantes.

2006
- Illustration pour l'album de coloriages « mets la gomme » - Editions Mémo, Nantes.

1993
- Edition de cartes postales "Les allumés" Mostra Napoli, Nantes.

1990
- Illustrations dans la revue « interlope la curieuse », Nantes.

Voir plus

Textes

Théâtre Naud

Le théâtre de Pierrick Naud se décline en une multitude de scènes animées de figures plus ou moins fantomatiques. Théâtre d'ombres ou plutôt de clairs-obscurs. Pierrick Naud dessine. Au départ essentiellement en noir et blanc (magnifique utilisation du blanc du papier, en réserve, équilibres fragiles des pleins et des vides), le dessin incorpore désormais de la couleur qui apparaît de façon fort subtile, aussi discrète qu'efficace.

Les lignes, enlacées, superposées, les surfaces, travaillées de façon à façonner des volumes, jouent sur tous les plans. Avant-scène, fond de scène et coulisses. Le regard, happé dans les profondeurs du dessin, s'attarde.

Le monde pénètre l'oeuvre par un jeu de copié-collé, découpes et superpositions de figures extraites du réel, plus ou moins transformées. Ni réalisme, ni fantasmagorie pure. Plutôt un regard attentif mais distant, parfois amusé, jamais cynique, appliqué au tumulte environnant des images.

Auteur, compositeur, interprète, Pierrick Naud a inventé une langue qui emprunte à d'autres, on reconnaît ici ou là dans ses mélopées, des morceaux de mots, rien qui puisse se traduire littéralement... pourtant l'on comprend ce langage. Il en est de même des dessins. Formes informes déformées. Images brouillées, récits cryptés... néanmoins quelque chose se dégage d'une drôle d'histoire presque vraisemblable. Une chose à la fois étrange et familière.

Cette économie singulière n'est pas ascèse mais exégèse. Pierrick Naud se méfie des images, de leur diffusion-circulation-utilisation-interprétation-instrumentalisation. Il triture ces figures pour faire ressortir une multitude de postures possibles. Théâtre, scène, jeu, fiction. Ni plus, ni moins que dans le réel, semble-t-il nous dire. Il les découpe et les combine, amusé et vigilant. Il se méfie du pouvoir de la «distraction». Ses masques exorcisent le pouvoir aliénant du spectacle généralisé. Le trop plein d'images dans le monde, leur foisonnement dans l'oeuvre de Pierrick Naud, nous renvoient brutalement au vide, à l'absence. Ses oeuvres deviennent alors de vastes compositions où les figures se font grinçantes et grimaçantes comme celles de danses macabres. Figures dé-figurées c'est-à-dire détournées de leur vocation première, de leur usage courant, qui recomposent un vaste paysage où chacun peut pénétrer et s'enfoncer avec l'incertitude de se perdre. Le regard se trouble.

Olivier Delavallade, février 2009

 

Voir plus

Presse

Pierrick Naud

Pierrick Naud

01.03.2012

Azart

Pierrick Naud

Pierrick Naud

01.03.2012

L'Oeil

Pierrick Naud

Pierrick Naud

01.03.2012

Art Absolument

Le dessin, territoire d'explorations

Le dessin, territoire d'explorations

01.04.2010

Art Press