Presentation

J’ai grandi dans le petit État du Vermont, à la campagne, au nord-est des États-Unis : il s’agit d’un endroit réputé pour ses très belles terres agricoles, sa forêt luxuriante et ses villes pittoresques. Chacun a coutume de se pâmer devant ses paysages magnifiques tant ils apparaissent tels que dans le passé. Nombre de ses vieilles maisons et anciennes granges ont été joliment restaurées et ont retrouvé leur aspect d’origine. La nostalgie est célébrée avec une idéalisation du 19ème siècle liée à l’époque coloniale et à ses idéaux agraires en matière de propriété et de nationalisme.

 

Je ne suis pas sûr que quiconque parmi nous aurait aimé vivre dans une ferme au 19ème siècle, avec quelques moutons broutant sur des sols rocailleux, froids et déboisés. C’est pourquoi le terme nostalgie s’applique parfaitement au Vermont : la vérité est arrangée afin de nous apparaître plus agréable.

 

Et je suis moi-même complice de cet élan : ma famille a emménagé dans cet État afin d’y exploiter une ferme dans les années soixante-dix. Certes, cela fut tout à fait fantastique de grandir dans cet environnement, il ne s’agissait pas de casser de la roche ou de s’occuper de la traite de minuit !

 

Cette idéalisation des temps passés s’appuie sur de bonnes raisons : l’État a besoin de revenus, l’Histoire apporte du répit et du réconfort - particulièrement aux visiteurs étrangers - et l’on a pris l’habitude de croire en ce récit. Je me suis moi-même accoutumé à cet âge d’or recréé, cette « vie en rose » qui n’a pourtant jamais existé, ou seulement en partie.

 

Mais si nous pouvons nous arranger avec la nostalgie et rejeter les éléments qui nous dérangent en les transformant en notions romantiques, en fin de compte, nous en sommes tous au même point, conscients de l’utilisation que nous faisons de l’idéalisation afin de gérer nos attentes et nos frustrations. Se contenter de la vérité n’est humainement pas possible, et nous avons besoin de nous déconnecter d’une réalité souvent injuste et désordonnée.

 

En réalité, nous, êtres humains, sommes très doués pour éviter de faire face à la réalité. Ainsi, nous nous racontons des histoires, élaguons en conservant ce qui nous plaît et mettant de coté les choses plus fâcheuses.

 

Une partie de moi en a terminé avec cette vérité arrangée car je sais que nous devons croire en nos racines et en notre passé afin d’être en mesure d’évoluer et de vivre ensemble, en société. Cependant une autre moitié de ma personne, en repensant à cette ferme de mon enfance et aux mensonges qui vont avec, veut y mettre feu.

 

La nostalgie est une réparation artisanale, c’est une opération consistant à se rétablir. Mais elle est un pouvoir : elle a la capacité de cacher dans les archives les faits brutaux de la réalité racontés par quelques uns sur l’histoire d’une majorité.

 

Les dessins de la série «Hankering the Past» sont imprégnés d’idéaux et de stéréotypes, de sauvetages imparfaits et de réparations laborieuses du passé. Ils sont intégrés dans des scénarios de réhabilitation où prennent place des héros flamboyants. Ils jouent des apparences,  balancent entre hésitations et simulacres tandis que l’ancien rencontre le nouveau et que l’affrontement commence. Ils ne sont avant tout qu’une vision, qu’une version subjective d’un événement, car l’Histoire n’est que ça.

 

 

Ethan Murrow, septembre 2015

Biographie

Né en 1976. Vit & travaille à Boston.



FORMATION


2002
- University of North Carolina, Chapel Hill, NC. Master of Fine Arts degree in drawing, painting and sculpture

1998
- Carleton College, Northfield, MN. B.A. in Studio Arts with a focus on painting and printmaking, Cum Laude with Distinction in The Arts (highest award given in the arts)

 


EXPOSITIONS (SÉLECTION)

2018
- Currier Museum of Art, Manchester, États-Unis
- La Galerie Particulière, Paris

2017
- Nevada Museum of Art, Reno, États-Unis
- Kohler Art Center, Kenosha, États-Unis
- Eleanor D. Wilson Museum, Roanoke, États-Unis
- Slete, Culver City, États-Unis

2016               
- Jacksonville MOCA, États-Unis
- "Journeys in/to Alternative Worlds", Kohler Arts Center, Sheboygan, États-Unis
- Institute of Contemporary Art, Boston, États-Unis
- Winston Wachter, New York, États-Unis

2015
- Feinberg Art Wall, wall drawing, Institute of Contemporary Art, Boston, États-Unis
- "Hankering for the Past", La Galerie Particulière, Paris
- Slete, Culver City, États-Unis
- Winston Wachter, Seattle, États-Unis

2014
- Winston Wachter, New York, États-Unis

- Slete, Culver City, États-Unis

2013
-"American Ego", La Galerie Particulière, Paris
- The Clay Center for the Arts and Sciences, Charleston, États-Unis

2012
 - Obsolete Gallery, Venise, États-Unis

2011
 - Winston Wachter, New York, États-Unis

- "The Universe - Seeing is Knowing", The Weitz Center Museum, Carleton College, Northfield, États-Unis
 - "Momentum House", La Galerie Particulière, Paris

2010    

- "Fast Forward - Four for the Future", Tamarind Institute, Albuquerque, États-Unis
 - Winston Wachter Gallery, Seattle, États-Unis
 - Obsolete Gallery, Venise, États-Unis
 - Kendall College of Art and Design, Grand Rapids, États-Unis

- "But is it Drawing?", Brattleboro Museum of Art, Brattleboro, États-Unis

2009
 - Winston Wachter Fine Art, New York, États-Unis
- "H20 Film on Water", Reeves Contemporary, New York, États-Unis
- "On Paper", Jenkins Johnson, New York, États-Unis


2008

- "New Prints", The International Print Center, New York, États-Unis
 - D3 Gallery, Santa Monica, États-Unis
 - Obsolete Gallery, Venise, États-Unis

2007
 - Winston Wachter Fine Art, Seattle, États-Unis
 - Bucheon Gallery, San Francisco, États-Unis

2006
 - Firehouse Center For The Visual Arts, Burlington, États-Unis

2005
 - Obsolete Gallery, Venice, États-Unis
 - Youngblood Gallery, Atlanta, États-Unis
 - Reeves Contemporary, New York, États-Unis

- "The Ever Changing Landscape", The Kentucky Museum of Art and Craft Louisville, États-Unis

2004
 - MPG Contemporary, Boston, MA 2004 Building a Legacy The Bemis Center, Omaha, États-Unis

- "Building a Legacy", The Bemis Center, Omaha, États-Unis
 - Robert Rentz Gallery, Richmond, États-Unis

- "Land", Colby Sawyer College Art Gallery, New London, États-Unis

2003
 - Aiken Center for the Arts, Aiken, États-Unis
 - Spheris Gallery, Bellows Falls, États-Unis
 - "Space Lab", Spaces Gallery, Cleveland, États-Unis

- "Charcoal", Reeves Contemporary, New York, États-Unis
- The Viewing Room, New York, États-Unis
- "Violent Violence", Gallery Art et Amicitiae, Amsterdam, Pays-Bas
 - Doll-Anstadt Gallery, Burlington, États-Unis

2002
 - Mitten Gallery, Harrisonburg, États-Unis

- "Coloring Words", The Fotogalerie, Fringe Club, Hong Kong
- "New Currents in Contemporary Art", Ackland Art Museum, Chapel Hill, États-Unis

2001

- International Sculpture Center at Grounds For Sculpture, Hamilton, États-Unis
- MPG Contemporary, Boston, États-Unis

2000
 - Firehouse Center For The Visual Arts, Burlington, États-Unis


 


FILMOGRAPHIE

 

2008
- "Dust", Official Selection, 46th annual New York Film Festival, New York, États-Unis, co-writer, actor and narrator, produced with Harvest Films, Santa Monica, États-Unis



RÉSIDENCES, BOURSES, PRIX

 

2017
- Stein Prize National Emerging Artist, Museum of Contemporary Art Jacksonville, États-Unis

2016
- Massachusetts Cultural Council Fellowship in Drawing
- Artist in Residence, Facebook Inc. EMEAA office, Dublin, Irlande

2015
- Artist in Residence, Fellowship Ballinglen Foundation, BallyCastle, Irlande

2011
- Award for Teaching Excellence, School of the Museum of Fine Arts, Boston, États-Unis
- Artist in Residence at the Red Stables, courtesy of the City of Dublin, invited to create limited edition lithographs with master printers, supported by SMFA Faculty Enrichment Grants, The Graphic Studio, Dublin, Irlande

2007
 - Artist in Residence, invited to create three limited edition lithographs with master printers, The Tamarind Institute, The University of New Mexico, Albuquerque, États-Unis

2004
 - Artist in Residence, Fellowship, The Bemis Center for Contemporary Arts, Omaha, États-Unis
 - Artist in Residence, Vermont Studio Center, Johnson, États-Unis

2001
 - Outstanding Student Achievement Award for Sculpture, The International Sculpture Center, Hamilton, États-Unis

1998
 - The Sigrid and Erling Larsen Award for creative excellence in the arts, Carleton College, Northfield, États-Unis

1996
 - Hyslop-Warnholtz Artist's Grant, for travel and intensive study in Ireland, Burren College of Art, Ballyvaughn, Irlande, Carleton College Art Department, Northfield, États-Unis

 


COLLECTIONS (SÉLECTION)

 

- Cornell Fine Arts Museum
- The University of New Mexico
- The Bemis Center for Contemporary Arts
- Liberty Media
- The Guggenheim Foundation
- 20th Century Fox
- Harvest Films
- Burton Snowboards
- Burj Dubai – EMAAR
- The Copper Press


MONOGRAHIES


- "Ethan Murrow", Hatje Cantz (Berlin) with an essay by Ruth Erickson, assistant Curator at the Institute of Contemporary Art, Boston, États-Unis, 2015

- "Walk the Line: The Art of Drawing", by Magma Books in association with Elephant, 2013
- "Ethan Murrow", Los Angeles: Obsolete Books, 116 pages with essays by Ric Kasini Kadour and Ray Azoulay, 2008

Voir plus

Presse

Mine aux trésors

Mine aux trésors

16.12.2015

Télérama sortir

Expos Coup de Coeur

Expos Coup de Coeur

01.09.2013

L'Oeil